Ella / Jasna Ruljancic

VII – La nuit de toi à moi s’est dispersée dans le brouillard. C’est la saison des froides nourritures.VIII – Et la soif, mon souvenir est celui de la soif, moi en bas, au fond, dans le puits, je buvais, je m’en souviens.

IX – Tomber comme un animal blessé à l’endroit qui allait être celui des révélations.

X – Comme quelqu’un qui ne veut pas. Qui ne veut rien. Bouche cousue. Paupières cousues. Je me suis oubliée. Le vent au-dedans. Tout bien clos et le vent au-dedans.

Alejandra Pizarnik – Les Chemins du miroir (extraits)

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s