Ecchymose

cochon003
Un dessin de Heck

« Je me suis consumée comme une allumette. À côté de lui qui faisait semblant d’être là. Un matin‚ j’ai levé la tête. J’avais dû m’endormir cinq minutes‚ pas plus‚ j’étais toujours si vigilante. Mais c’est ce laps de temps‚ cette éternité de mon sommeil de vivante qu’il a choisis pour s’en aller. Il est parti sur la pointe des pieds‚ comme il faisait toujours‚ le matin‚ alors que je me remplissais du sommeil qui m’était si nécessaire. Je me suis réveillée et j’ai su qu’il était parti. »

Ecchymose

Jean-René Lemoine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s