Santa Cristina da Palermo

photo 2(3)Un sacré personnage au Crack Festival : Santa Cristina da Palermo

Notre participation au Crack Festival de Roma a été l’occasion d’inviter une hôte très spéciale : Santa Cristina da Palermo. Descendue sur terre pour accompagner Culture Dessinée lors du festival, Santa Cristina da Palermo s’est livrée à une performance qui n’est pas passée inaperçue, comme le témoignent nos photos.

Mais qui était Santa Cristina da Palermo ? Selon les livres des saints, Santa Cristina naquit à Palermo en 1123 une nuit orageuse. Sa mère Angelina, fut brûlée sur le bûcher dix jours après sa naissance, accusée de sorcellerie, comme jadis sa grand-mère Annalisa. Santa Cristina fut élevée par les sœurs de l’Annunciazione, jusqu’à l’âge de quinze ans pour en fin se faire expulser aussitôt à cause de son comportement indécent. On raconte qu’elle rejoignait les cellules de bonnes sœurs la nuit, toute nue, se glissant sous les draps immaculés, atteignant, avec elles, le paradis terrestre. Santa Cristina devient alors une puissante guérisseuse, qui vit libre et indépendante dans la forêt, à côté de Palermo. Tout le monde vient la voir pour des potions, des sortilèges, des grâces et des prémonitions. Jusqu’au moment où l’évêque de Palerme, Luigi Cucculo, ayant sollicité Santa Cristina pour des affaires de calvitie, tombe amoureux de la sicilienne sans hésitation. Mais elle, qui aimait les femmes, le repousse humiliant l’ego disproportionné du petit, gros Luigi Pietroni. Il la fait donc accusée de sorcellerie : elle sera emprisonnée à l’âge de dix-neuf ans, torturée pendant deux journées entières, alors que les palermitains manifestent hors la prison pour sa libération. Elle sera enfin brulée sur la place de la Vergogna (la place de la honte), le 21 juin 1131 à six heures du matin. Sur le bûcher elle pleura des larmes bleues cobalt, alors que le ciel s’assombrit brusquement, éclatant en orage. C’était trop tard : les flammes cessaient mais Santa Cristina, pour moitié déjà carbonisée, était déjà morte d’asphyxie à cause de la fumée.

Isabulla

 

photo(11).JPG

photo 3(1)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s