Mes amours au FTA 2016

siri011SIRIMaxime Carbonneau :

Maxime Carbonneau nous fait entrer dans la conscience de Siri. Il
opère un travail de recherche pour mettre en lumière ses
contradictions et ses croyances (oui, elle a bien des croyances!). A la
fin de la pièce, nous avons l’impression de connaître Siri (ou mieux de
devoir reconnaître son mystère), sa voix rassurante, ses nuages de
neurones artificiels et ses rêves de machine. Cette conversation entre
la comédienne, Laurence Dauphinais, et Siri nous fait effleurer les
abîmes de l’intelligence artificielle…mais finalement qu’est-ce que
l’intelligence?

 

pieter ampe013.jpgSO YOU CAN FEEL / Pieter Ampe :

Sortir de son propre corps pour entrer en contact avec l’autre ou
peut-être est-ce mieux d’entrer encore plus dans son propre corps pour
conquérir l’autre. Dans l’interaction, c’est assez compliqué de faire
abstraction de son corps..dans la séduction. Qui suis-je pour te
séduire ou qui puis-je devenir ? Pieter Ampe explore ce terrain
dangereux avec justesse et intelligence sans jamais se prendre trop au
sérieux.

 

j'aimehydro012.jpgJ’AIME HYDRO / Christine Beaulieu :

Qu’est-ce que Hydro-Québec? Selon leur site internet Hydro-Québec
produit, transporte et distribue de l’électricité. Son unique
actionnaire est le gouvernement du Québec. Exploitant essentiellement
des sources d’énergie renouvelables…elle soutient le développement
d’autres filières…Entreprise responsable, engagée envers le développement durable,elle mène ses projets de construction dans le
but de préparer l’avenir.
Mais quel avenir prépare-t-elle ?
Christine Beaulieu fait du théâtre documentaire sentimentale, un genre
nouveau et révolutionnaire. A partir d’une anomalie économique (au
moment où les prix de l’énergie baissent sur les marchés, cette
société d’État investit dans la construction de barrages
hydroélectriques très coûteux), Christine Beaulieu décide d’enquêter.
Le lien avec le public est permanent pendant toute la pièce qui
devient finalement une saga drôle et passionnante sur Hydro-Québec et
la vie rocambolesque de Christine Beaulieu.

 

con grazia014.jpgCON GRAZIA / Martin Messier et Anne Thériault :


Le bruit des objets cassés…est-ce une forme particulière de cri?
Pourquoi Martin Messier et Anne Thériault ont eu envie de fracasser
des objets pendant plus d’une heure? Tout est fait avec précision et
soin…Casser un objet, c’est ici un rituel ou l’opération chirurgicale
d’un médecin sadique…La relation à l’objet est fascinante…l’envie
de casser, c’est aussi l’envie de découvrir ses intérieurs et sa
consistance intime…comme les morsures viennent avant les baisers
selon Angelica Liddell. Des atmosphères très différentes prennent vie
pendant le spectacle : du film horreur à la Belle et la bête !

 

nos serments015.jpgNOS SERMENTS / Julie Duclos :
L’amour est-il possible? Est-ce possible d’être heureux dans une couple?
Julie Duclos reprend ou s’inspire de La maman et la putain de Jean
Eustache pour explorer les territoires du sentiment et les analyser en
compagnie de ses acteurs. L’amour et la solitude sont les seuls
arguments mais nous ne nous ennuyons pas grâce à une construction habile et
bien rythmée où le théâtre devient un instrument d’analyse.

Camilla Pizzichillo

Pour plus d’info sur le Festival TransAmériques c’est ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s