Le festival Teatro a corte

Teatro a corte est un festival particulier et intéressant, dirigé par Bebbe Navello, qui mélange, depuis dix ans, la création contemporaine et le baroque des demeures royales du Piémont. Un sacré pari.

Cette dixième édition s’est tenue du 7 au 17 juillet 2016 à Turin et ses environs. Nous avons eu la chance d’assister aux derniers trois jours du festival.

15 juillet au Château de Rivoli

rivoli043

Deux performances liées aux nouvelles technologies ont été présentées au château de Rivoli, une ancienne propriété de la famille de Savoie et transformée depuis en Musée d’Art Contemporain : Hakanaï, la nouvelle création de la Cie Adrien M & Claire B et  Under Flat Sky de Billy Cowie.

Hakanaï / Adrien M & Claire B

hak046.jpg

Au début c’étaient les lettres…ou aussi comme la bible dit « au commencement était le Verbe ». Et de biblique, ici, il y en a pas mal. Nous assistons, pendant une heure, à une fantasmagorie séduisante sur la création. Ici dieu est une femme enfermée dans une cage projetée autour d’elle et sur son corps. C’est évidemment une bataille perdue entre elle et son imagination créatrice.

Under Flat Sky / Billy Cowie

cowie039
Under flat sky / Billy Cowie

La vidéo, avec des peintures de Silke Mansholt, est mélangée aux corps et aux textes; digne d’une tragédie apprivoisée.

16 juillet au Château de Racconigi

racconigi2045

String section /Reckless Sleepers

Une performance avec 5 femmes et des scies ou un concert de scies. Devant la façade arrière du château, cinq femmes à l’air anglo-saxon prennent place sur des chaises en bois. La destruction de notre appui est le thème unique et principal du spectacle. Détruire ma chaise pour me détruire et pour nous détruire. Détruire pour le plaisir masochiste de nous effacer. Nous détruire malgré nous. De toute façon, nous sommes souvent le pire de nos ennemis…

La partida / Vero Cendoya

partida2037.jpg

 Une dissection du foot. C’est percutant la façon dont la chorégraphe a exploré le monde du football et sa connivence avec la danse. Les codes du foot et ses traditions sont ici comparés avec ceux de la danse.

partida3038C’est un match entre deux mondes : un masculin et un féminin. Le discours sur le foot se mélange à une mise en question de la position précaire de la femme dans notre société, toujours aussi sexiste.

17 juillet au Palais royal de Venaria Reale

venaria042.jpg

Promenade au château / Ambra Senatore

Ambra Senatore redonne vie avec joie à des statues grâce ses danseurs. Pendant quelques minutes, les ombres du passé ressurgissent. Dans son travail, elle recrée des scènes de la vie quotidienne au château avec humour et intensité.

A fleur de peau / Groupe F

groupe f040.jpg

C’est à La Reggia di Venaria Reale qu’elle termine cette dernière édition de Teatro A Corte avec un travail extraordinaire du Groupe F :  À Fleur de Peau. 4000 mille personnes sont réunies dans le jardin du château. Cette foule rappelle les jeux du cirque de la Rome antique. Le peuple est invité au château, le lieu d’un pouvoir oublié, pour assister à un spectacle.

groupe f2041.jpg

Ici il n’y a pas de gladiateurs mais des chevaliers lumineux (ou des cosmonautes selon l’interprétation) qui se baladent et se défient à l’intérieur d’une explosion de feux multicolores et du tissu dramaturgique. La musique nous entoure comme la chaleur du feu. Pendant une heure, nous sommes en proie à des visions enflammés. Le festival se termine ainsi dans ce moment d’extrême communion, dans la beauté du geste et dans la combustion.

Pour plus d’info sur le festival Teatro a corte ici.

Une chronique de Camilla Pizzichillo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s