De la résistance poétique

Une minute de danse par jour
un projet quotidien de Nadia Vadori-Gauthier

Depuis janvier 2015 Nadia Vadori-Gauthier s’est engagée dans cet acte de résistance poétique : elle danse une minute et quelque, tous les jours, dans les états et les lieux dans lesquels elle se trouve, et la poste en ligne le jour-même.

Voici la vidéo du 26 octobre avec Edmond Baudoin.

Pour plus d’informations ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s