Poissons pour tous #2

Poisson 2 camille ortie.jpg
Un dessin de Camille Ortie

« Comment je commence?
Je commence par la baleine blanche.
Moby Dick.
Elle tombe du toit.
Elle s’écrase par terre.
Et cent Noirs s’échappent en courant du ventre de la baleine,
cent Noirs dans la misère,
avec des têtes de poisson,
et ils chantent Somewhere Over the Rainbow.
Le paquebot grand luxe traverse la scène en traînant derrière lui des grappes de Noirs,
des grappes de Noirs dans la misère.
Comme si le bateau avait une chevelure humaine.
Comme si le bateau avait une chevelure affamée.
La façade de l’Opéra écrase un Noir en train de dialoguer avec un bout de pain.
Une montagne de pain pourri sur scène.
Des ministres de merde.
Des secrétaires de merde.
Des sous-secrétaires de merde.
Tous en rapport avec la culture.
Vivre pour montrer leur abjection.
Le monologue de la Pute.
Espagne.
Espagne.
Le soleil d’Espagne.
Il y a tant de plages en Espagne.
Quelle chance.
Quelle chance de vivre en Espagne.
Ramener le cadavre d’un Noir noyé.
Aller à la plage,
sur une plage d’Espagne,
et en ramener un. »

Et les poissons partirent combattre les hommes

Angélica Liddell

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s