Traduction et rencontre des accidentés du flutiau : MAIAKOVSKI / HAMELIN / « Howard »)

culture dessinée ok cecil howard: joueur de flute : maiakovski
Détail d’une photo dans l’atelier de Cecil Howard, « Souvenir du Bal Julian », 14 mars 1914 : Howard en flûtiste (la face maïkakovskienne).

 

 

À vous tous, 

qui plaisaient et qui plaisent, 
icônes stockées dans l’antre-de-l’âme,
en coupe de vin pour un toast attablé,
je lève, de vers plein, mon crâne.

За всех вас,

которые нравились или нравятся,
хранимых иконами у души в пещере,
как чашу вина в застольной здравице,
подъемлю стихами наполненный череп.

De plus en plus je pense –
n’est-il pas mieux de mettre
un point-balle à ma propre fin.
Aujourd’hui moi
à tout hasard
le concert d’adieu je le donne.

Все чаще думаю –
не поставить ли лучше
точку пули в своем конце.
Сегодня я
на всякий случай
даю прощальный концерт.

Mémoire !
Rassemble dans la salle de la cervelle
les aimées innombrables en séries. 
Le rire, d’oeil en oeil, verse-le. 
Des noces d’antan la nuit se pare.
De corps à corps, la joie, fais-la couler. 
Que nul n’oublie la nuit. 
Je jouerai aujourd’hui de la flûte sur
Ma propre colonne vertébrale.

Память!
Собери у мозга в зале
любимых неисчерпаемые очереди.
Смех из глаз в глаза лей.
Былыми свадьбами ночь ряди.
Из тела в тело веселье лейте.
Пусть не забудется ночь никем.
Я сегодня буду играть на флейте.
На собственном позвоночнике.

 

Vladimir Maiakovski, La Flûte des Vertèbres, « За всех вас… », 1915. 

Traduction de Lo Scolopax.

(Suite Hamelin à venir…)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s