Mon Roi, je n’attends que toi.

IMG_0016.JPG
Photographie de Lara Cani
J’ai composté mon ticket, le violet sur ma paume en est la marque.
Je ne peux plus faire demi-tour, je erre,
dans les profondeurs de la terre,
où je suis née.
Pile entre l’ombre et la lumière.
Je laisse le passé derrière moi et le futur en attente.
Il arrivera dans deux minutes en attendant je suis comme en suspend dans le temps. Je suis sur cette interstice entre la noirceur et l’éclatante.
Face à toi :
je m’affairerai,
je rongerai ma timidité,
je cacherai ma peur d’être touchée devant un écran de fumée.
Tu ne seras pas dupe et alors je serais démasqué comme une enfant ayant déjà tant fauté.
Le visages de tous ces inconnus passent devant moi. Je ne les regarde pas, je les questionne : l’avez-vous vu ?
Peut-être ne l’ai-je pas reconnu ?
L’ai-je déjà même croisé ?
Le métro s’en va, la lumière s’éteint dans le grand tunnel et moi je suis toujours là, à t’attendre.
Peut être en vain…
Rien n’est certain.
La Rousse
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s