Delhi, pensées confuses 3/3

00000001-page-001
Dessin de JuliaL

Souvent ce mal à l’âme

A Chandni chowck encore

Nous y sommes passés sans bien trop le nommer

Ce bazar délirant ou le bois et le fer

Le conducteur et le marchand

Se côtoient en grinçant

Ou les klaxons vomissent leurs signaux

Par millions

J’ai fait une immersion

Chez les dieux des hindouistes

Shiva, Ganesh, Vishnou

Et encore quelques autres

Mais les noms se dispersent

Aux fumées des autels

Et au hasard d’un coup d’œil

A ma gauche

Alors qu’un premier jet d’idées

Confuses et débridées

S’étale sur cinq pages

Bercées des rimes en _é

J’avoue n’être pas seul dans cet ailleurs

Dans ces pensées

Construite et inventées et puis réinventées

Au grès des digressions, au grès des impressions

Partagées

Et c’est juste un cadeau

Au milieux, minimum de millions

De visages.

D’avoir un compagnon

De voyage

Demain nous repartons ailleurs que cet ailleurs

Une réalité

Juste à peine frôlée

Delhi, dix Paris en substance

Ce n’est pas une fuite

Ou juste un petit peu

Avec comme tout premier

De mes quelques regrets

D’avoir appris l’autre surtout

Par la monnaie

Mais laissons là le triste

S’emmêler aux merveilles

La fascination

De la perte des sens

Aux mille gouts piquants et si jolie

L’un d’un thali

Au deux ou trois indiens

Nous donnant l’accolade

Et se photographiant avec nous

Tout sourire

Car nous portons bonheur.

 

 

 

 texte de Nay, Delhi, pensées confuses, Troisième et dernière partie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s